Avoir le courage de se reconvertir

Se reconvertir pour trouver ou retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Et plus encore, transformer notre vie et repartir à la conquête de nos rêves. Pour ne pas oublier de vivre comme le chante Johnny Halliday?

Tout plaquer pour réfléchir et donner un réel sens à sa vie

Depuis quelques temps, les témoignages de reconversion sont très nombreux. L’image d’un travail pour la vie, dans la même entreprise, est de plus en plus remis en question. Des jeunes qui, souvent après des études supérieures, finissent par craquer car ils ne s’épanouissent plus, n’utilisent pas leurs compétences, et ne trouvent pas le sens de ce qu’ils font. J’ai vu des contrôleurs de gestion devenir plombiers, des banquiers devenir boulangers, des juristes devenir humoristes ou chanteur.

Burn out (effondrement physique et psychique) , bore out (ennui), brown out (absurdité et non-sens des tâches)

Pourquoi sur 52 semaines, nous avons seulement 5 semaines de congés ? Pourquoi travailler 40, 50 ou 60 heures par semaine avec plus de 2h de trajet quotidien ? Pourquoi devoir travailler dans une ambiance déprimante? Est-cela notre raison de vivre sur Terre ? Se souvient-on de la racine du mot « travail », « tripalium », qui signifie torture ? Cela se passe de commentaires. À quoi cela sert-il de se rendre malade à cause d’un rythme effréné ? Le déclic, c’est un jour la prise de conscience d’aller droit dans le mur. Comme l’anéantissement de notre planète.

Trouver son ikigaï

L’ikigai ? Pour les Japonais, c’est ce qui nous donne envie de nous lever le matin avec enthousiasme. L’identifier est essentiel pour mettre plus de sens et de plaisir dans votre vie, synonyme pour les Japonais de jeunesse éternelle. Il change au cours de la vie. Qu’est-ce que j’aime, ce pourquoi je suis doué, quelle contribution puis-je apporter au Monde, qu’est-ce-que je fais quand je ne vois pas le temps passer ? En fait, des questions auxquelles nous ne réfléchissons pas dans nos études.