“La part d’ange en nous” de Steven Pinker

“Il vaut mieux vivre en 2017 qu’à n’importe quelle époque antérieure !” Etonnante, cette citation de Steven Pinker et pourtant, le monde est, preuves à l'appui, de moins en moins violent. Ce livre est devenu le préféré de Bill Gates. Découvrez pourquoi?

Selon la revue Psychologie Magazine,  l’auteur, Steven Pinker, est considéré en 2004 comme l’une des cent personnes les plus influentes au monde par le magazine américain Time. Grand professeur de psychologie à l’université de Harvard, auteur de livres de vulgarisation scientifique ayant rencontré un vaste succès public, l’auteur élève un monument à l’optimisme – tâche peu commune pour un intellectuel par les temps qui courent. Plus personne ne croit sérieusement que nous vivons la meilleure époque de tous les temps. Nul ne défend plus l’idée de progrès. Pourtant, il reste un esprit scientifique qui ne s’est pas laissé décourager par le spectacle des journaux télévisés, ni par l’ombre portée des guerres mondiales et des totalitarismes du XXe siècle.

Un dossier sur l’auteur est paru dans le Courrier international du 26 Juillet sous le titre : 20 bonnes nouvelles »

Il est vrai que la sur-information nous trompe : la moindre émeute, le moindre attentat à l’autre bout de la planète estr connu de nous. Ce déluge d’informations continu, jour et nuit, avec tous les médias nous assomme et nous fait perdre le sens des réalités, par exemple sur la violence.

Cette réflexion de l’auteur n’est pas nouvelle. Par exemple, en 2014, à rebours du sentiment dominant, Robert Muchembled, professeur,  montre que la brutalité et l’homicide sont en baisse constante depuis le XIIIe siècle.  L’Europe occidentale actuelle enregistrait en moyenne cent fois moins de meurtres qu’il y a sept siècles. en France, traverser la forêt de Bondy, infestée de brigands, n’était pas une mince affaire.

Je me souviens de Soeur Emmanuelle qui soulignait, peu avant sa mort, que les années de fin du XXè siècle étaient incomparablement moins violentes que celles du début.

La Ligue des Optimistes illustre régulièrement par des schémas, cette baisse de la violence.

Pinker démontre aussi que la violence a constamment décliné à travers les siècles. Notre espèce s’est libérée des sacrifices humains et de l’esclavage, les taux d’homicides ont drastiquement diminué depuis le Moyen Âge, les guerres reculent, tout cela sous l’influence de la raison, de l’empathie et de la maîtrise de soi…

S’appuyant sur des milliers d’études, plus de trente années de recherches et des statistiques incontestables, Steven Pinker montre que, malgré le terrorisme, malgré les conflits contemporains, la violence n’a cessé de diminuer dans le monde au cours des siècles. Des premiers mythes aux grandes conquêtes planétaires, des Croisades à l’Inquisition, de l’esclavage aux conflits du xxe siècle, Steven Pinker revisite notre histoire. Il explore la nature humaine, nous entraînant, au fil d’un récit passionnant, dans la révolution humaniste qui a permis aux idées des Lumières de progresser. Il montre comment les échanges commerciaux, les organisations internationales et les récentes révolutions des droits (des minorités ethniques, des homosexuels, des femmes, des enfants et des animaux) nous ont conduits à privilégier « la part d’ange en nous », selon le mot d’Abraham Lincoln.

Ce livre est selon Matthieu Ricard:« Un ouvrage hors du commun, qui nous éclaire sur les dangers des dogmatismes et nous évite de sombrer dans le syndrome du mauvais monde. »

Nous sommes quelquefois désespérés par les nouveaux dangers qui nous guettent notamment liés au réchauffement de la planète mais ce livre redonne foi et espoir en l’homme.

Edition Les Arènes 2017

Commander

25 ans
d'expérience

15000
participants

11
formations

suivi
et coaching

résultats
garantis