L’économie symbiotique

Aujourd'hui la voiture électrique est en vedette. Certes, il y aura moins de gaz d'échappement mais nous aurons encore davantage besoin d'électricité. C'est reculer pour mieux sauter. Ce livre porte une extraordinaire ambition. Celle de proposer une théorie économique radicalement nouvelle : l’économie symbiotique, capable de faire vivre en harmonie les êtres humains et les écosystèmes.

L’économie collaborative, l’économie circulaire, sont des concepts qui commencent à être connus. L’entrepreneur belge Gunter Pauli, propose une « économie bleue ». Pourquoi créer l’économie symbiotique ? Quelles sont les différences ? Isabelle Delannoy a fait le tour du monde des initiatives économiques respectueuses de la planète et des citoyens.

Permaculture, économie circulaire, monnaies complémentaires, etc., de nombreuses solutions locales existent déjà. Des solutions qui émergent dans le monde entier qui atténuent la crise écologique. Elles émanent de citoyens, d’entreprises, de collectivités que l’on peut relier à l’économie circulaire ou collaborative, à l’ingénierie écologique, à l’économie de fonctionnalité, au biomimétisme, à la permaculture, à l’agroécologie, aux monnaies complémentaires, à l’open source, etc. Sous la diversité des termes et des apparences, elles procèdent d’une même logique. Elles sont structurées de la même façon. Mais aucune n’est suffisante en soi : en réalité elles sont complémentaires et entrent en synergie, d’où le titre d’économie symbiotique.

Cet ouvrage présente une analyse innovante des nouveaux modes de production et d’organisation économique ayant émergé ces cinquante dernières années et montre qu’ils forment une seule et même économie, apparue de façon cohérente et non concertée dans le monde.Ce qui signifie que c’est une vraie aspiration des hommes.

Pour la première fois, Isabelle Delannoy propose une synthèse entre de nombreuses techniques et recherches mises en lumière ces dernières années : permaculture, économie circulaire, économie de la fonctionnalité, du partage – pair à pair –, économie sociale et solidaire, monnaies complémentaires… En associant les bénéfices de chacune d’entre elles et en en trouvant le principe commun, elle parvient à des résultats époustouflants. Dans de nombreux domaines nous pourrions réduire de plus de 90 % notre utilisation de matière tout en redéveloppant les capacités productives des territoires. Nous pourrions remplacer l’utilisation du métal et des minerais par celle de plantes et éviter ainsi d’envoyer des êtres humains au fond des mines. Nous pourrions créer des cités autonomes en eau, en énergie, en nourriture fraîche, mêlant immeubles-forêts et jardins filtrants, cités numériques et jardins d’hiver, autoroutes à vélo et véhicules autoconstruits, agriculture, fablabs et manufactures locales.
L’économie symbiotique s’appuie sur la symbiose entre l’intelligence humaine, la puissance des écosystèmes naturels et la technosphère (les outils). En trouvant le juste équilibre entre les trois, il est possible de produire sans épuiser les ressources, mais en les régénérant.

(Actes sud, 2017)

“L’économie symbiotique” de Isabelle Delannoy – Editions Actes Sud

Commander

 

25 ans
d'expérience

15000
participants

11
formations

suivi
et coaching

résultats
garantis