« Economie utile pour des temps difficiles » de Esther Duflo et Abhijit Banerjee

Ancienne conseillère de Barack Obama, professeur au MIT. Deuxième femme à obtenir le Prix Nobel d'Economie en 2019, elle bouscule nos idées et donne de l'espoir.

Les auteurs engagés disent » Nous avons écrit ce livre pour garder espoir. Pour parler de ce qui ne s’est pas bien passé, et raconter pourquoi, mais aussi de tout ce qui est allé dans le bon sens.  »

C’est rassurant pour arriver à contrer des idées toutes faites.

Souvent les personnes se sont construites une idéologie autour de leurs peurs qu’ils peuvent changer d’opinion si et seulement si elles prennent en compte des faits précis. Exemple frappant avec l’immigration: les populations des pays riches sont persuadés que les habitants des pays pauvres ne rêvent que de venir chez eux.

Face aux inégalités qui explosent, aux désastres politiques et aux catastrophes environnementales qui menacent de toutes parts, cet ouvrage montre que tout n’est pas perdu. Si des choix de politiques publiques nous ont menés où nous sommes, rien n’empêche d’en faire d’autres. À condition de dresser, d’abord, un constat honnête.

Quand l’économie rejoint la politique

Ces pages traquent, avec des exemples précis, les fausses évidences sur toutes les questions les plus pressantes : immigration, libre-échange, croissance, inégalités, changement climatique. Elles montrent où et quand les économistes ont échoué, aveuglés par l’idéologie.

Mais l’ouvrage ne fait pas que renverser les idées reçues. Il répond à l’urgence de temps troublés en offrant un panel d’alternatives aux politiques actuelles. Une bonne science économique peut faire beaucoup. Appuyée sur les dernières avancées de la recherche, sur des expériences et des données fiables, elle est un levier pour bâtir un monde plus juste et plus humain.

Editions du Seuil – Mars 2020

Commander