“Ma bible de la Méthode Coué” de Luc Teyssier d’Orfeuil

Simple mais pas simpliste. Caricaturée mais peu connue. Puissante mais peu utilisée. Adaptée mais ignorée.
Telle est la méthode Coué.
Que de bêtises dit-on en son nom! Dommage!
L'auteur en redore le blason. C'est vraiment une sacrée invitation à la re-découvrir.

Emile Coué, pharmacien qui a donné son nom à la célèbre méthode d’autosuggestion positive a connu un succès planétaire d’une ampleur que l’on a peine à imaginer aujourd’hui. Ridiculisée pendant des décennies, cette méthode semble bien en voie de réhabilitation.

Emile Coué, obtient à 26 ans son diplôme de pharmacien. Le secret de Coué: il accompagnait tou­jours la délivrance de ses remèdes de paroles encourageantes, créant ainsi une sorte d’effet placebo. L’une de ses plus célèbres phrases est : «Vous irez chaque jour de mieux en mieux». C’est ainsi qu’est née, de façon empirique et involontaire, l’autosug­gestion.

Coué s’aperçut très vite que ses résultats avec les patients étaient dus à ce qu’il disait.  Son succès fut immense, colossal. Ses tournées de confé­rences attirèrent des milliers de per­sonnes, et les instituts Coué se multi­plièrent. Aux Etats-Unis, en 1923, il fut même accueilli par le président Calvin Coolidge, et il fut surnommé le « Henry Ford de la psychologie», en hommage à sa modernité.

Cette méthode a été pourtant méprisée, dénigrée, oubliée, en France, pour quelques raisons : l’hostilité du corps médical, car les « guérisons », voire les miracles obtenus par le pharma­cien, le rendaient coupable d’exercice illégal de la médecine.

Et hostilité de l’Eglise. En effet, Coué avait l’habitude de distribuer à ses patients des cordes à vingt nœuds pour faciliter sa thérapie d’autosuggestion, qui impliquait de réciter à voix haute, vingt fois le matin et vingt fois le soir, le slo­gan: «Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux». Pour l’Eglise, ces cordes étaient des contrefaçons des chapelets.

Connue dans le monde entier depuis plus d’un siècle, l’auteur montre comment la méthode Coué permet de se libérer des blocages qui empêchent de réaliser ses rêves et permet de renforcer la confiance en soi. D’une grande puissance, proche de l’autohypnose, elle est à l’origine notamment de la pensée positive, de la sophrologie et de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et de nombreuses autres approches aujourd’hui répandues.

Quand la volonté s’oppose à l’imagination, c’est toujours l’imagination qui gagne. Et l’imagination peut être conduite par l’autosuggestion. Si vous devez choisir entre volonté et imagination, choisissez l’imagination.

Dans ce guide pratique riche en exercices, fiches et témoignages, Luc Teyssier d’Orfeuil, grand spécialiste de la méthode nous invite à :

  • Découvrir l’histoire d’Émile Coué, pharmacien visionnaire, et l’essence de sa méthode.
  • Dépasser les obstacles que nous rencontrons grâce au pouvoir de la visualisation et de l’imagination.
  • Pratiquer l’autosuggestion et nous libérer des croyances et suggestions négatives et limitantes.
  • Améliorer notre vie et retrouver confiance en nous.

“Editions Leduc” – Janvier 2019

Commander

25 ans
d'expérience

15000
participants

11
formations

suivi
et coaching

résultats
garantis